La pandémie n’a pas encore eu raison de la culture. Ce mardi, l’ASBL Le Théâtre des Poètes a rendu visite aux résident.e.s de la maison de soins psychiatriques “Les 3 Arbres” pour une représentation poétique intitulée “Aujourd’hui, la poésie”. Pendant une heure, le réfectoire de la MSP s’est ainsi transformé en salle de spectacle.

© Marie Colard

Ce mardi 27 avril, la MSP “Les 3 Arbres” a ouvert ses portes à Arthur Rimbaud, Henri Michaud et Jacques Prévert. L’activité, organisée en respectant les règles sanitaires, a permis aux résident.es de s’évader le temps d’une heure loin du quotidien habituel. Face au public, Joachim Defgnée, comédien et fondateur du Théâtre des Poètes, donne vie aux poèmes, les partage, les chuchote, les proclame dans une mise en scène originale.

Le pouvoir des mots

“J’ai pensé à ces gens qui sont complétement isolés depuis la crise du coronavirus. J’ai pensé qu’entendre quelque chose d’extérieur pourrait leur faire du bien. C’est pour moi une façon de leur dire qu’ils ne sont pas seuls,” explique Joachim Defgnée. Il est fréquent que les œuvres de poésie abordent la souffrance psychique, la dépression et les difficultés de la vie. Toutefois, c’est avec humour et bienveillance que le comédien a (dé)livré ces mots. “J’ai adapté mon spectacle. Par exemple j’ai supprimé un texte qui parle de la mort et j’ai ajouté certains textes comme “Contre” d’Henri Michaux. C’est important qu’ils sachent qu’ils ont droit d’être en colère mais que les mots ont plus de pouvoir qu’une vitre cassée.”

  © Marie Colard

Au-delà des maux

Pour la MSP et son personnel, cette activité est une opportunité pour relancer le processus de réhabilitation. “Ce spectacle est une bulle d’oxygène. La culture fait pleinement partie du rétablissement,” déclare Édouard Lambeau, infirmier responsable de la MSP. “L’effet est immédiat. Dans la morosité ambiante, cette animation vient rallumer une petite flamme. Ça permet de récréer une mise en mouvement,” ajoute-t-il.

Très réceptifs.ves derrière leur masque, les résident.e.s ont ri de bon cœur et n’ont pas hésité à poser des questions à la fin du spectacle. “Ça fait du bien et ça change de la plupart des activités qu’on a pour l’instant,” s’exprime Vincent, résident de la MSP “Les 3 Arbres”. Une fois encore, la culture prouve qu’elle contribue à renforcer les liens sociaux et on se prend à rêver de ce que serait un monde avec des théâtres, des cinémas et des lieux culturels…

© Marie Colard